Mobilisation de la population sur les gestes ecocitoyens défiant la terre.

Il est dorénavant acquis que nous, citoyens des pays industrialisés, sommes pleinement responsables de la dégradation de notre environnement à l’échelle planétaire, autant sur le point du changement climatique, de la perte de biodiversité, des ressources (eau, sol, air) que de notre santé et notre cadre de vie. Nous croyons souvent à tort que la défense de notre santé et notre environnement n’est pas de notre ressort, bien au contraire nous représentons une force considérable capable d’infléchir la société de consommation : les consommateurs représentent environ 2 milliards de personnes soit près d’un tiers de la population mondiale.